Droit de réponse de l’AFPS à un article des Dernières Nouvelles d’Alsace

Droit de réponse de l’AFPS à un article des Dernières Nouvelles d’Alsace

L’Association Nationale France Palestine Solidarité, fédère plus d’une centaine d’associations sur le territoire
français, toutes attachées au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et à la défense de la personne humaine, pour développer la solidarité avec le peuple palestinien.

C’est dans ce cadre que l’Association France Palestine Solidarité Alsace, sur son stand du salon BiObernai, fait la promotion de la filière agricole créée avec nos partenaires palestiniens et inscrite dans la production biologique et le commerce équitable, POUR favoriser le maintien des agriculteurs palestiniens sur leurs terres.
L’AFPS Alsace, sur son stand, fait également la PROMOTION de l’amitié entre les peuples, fondée sur le respect
des Droits de l’Homme et du Droit International.

Tous nos écrits démontrent que nous ne soutenons pas « les Palestiniens contre les Israéliens », ni l’inverse d’ailleurs. Les banderoles et tracts incriminés dénoncent la politique du gouvernement israélien dans le cadre d’une campagne dont la Cour Européenne des Droits de l’Homme a jugé de manière définitive le 11 juin 2020 qu’elle concernait « […] un sujet d’intérêt général, celui du respect du droit international public par l’État d’Israël et de la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, et s’inscrivaient dans un débat contemporain, ouvert en France comme dans toute la communauté internationale ».

Le stand fait donc la PROMOTION d’une filière écologique, milite POUR le maintien des agriculteurs palestiniens sur leurs terres, POUR l’amitié entre les peuples palestinien et israélien, et fait la PROMOTION des Droits de l’Homme et du Droit International. En cela, il nous semble qu’il s’inscrit parfaitement dans les objectifs, mais aussi dans l’ambiance, du salon BiObernai, au même titre par exemple que le stand de l’association internationale Greenpeace, ou même de celui de l’association alsacienne de défense du Grand Hamster. Ces deux organisations font la promotion de la protection de la Nature, cause qui peut entrer en contradiction avec certaines politiques de l’Etat français.

Nous regrettons que des organisations, préoccupées essentiellement de défendre la politique du gouvernement Israélien, aient fait pression pour obtenir la fermeture du stand de l’Association France Palestine Solidarité Alsace.

Nous demandons en conséquence une rencontre avec la direction du salon BiObernai pour lever toute ambigüité sur nos actions.

Quant au tract humoristique concernant l’apartheid, votre article omet de souligner qu’il comporte la signature du « Ministère français des droits de l’Homme qui malheureusement n‘existe pas » !

Signatures et texte des DNA disponibles ici.

Print Friendly, PDF & Email
Total Page Visits: 3808 - Today Page Visits: 6
Redacteur

Laisser un commentaire

*

code