Accueil

Rémy FRAISSE assassiné par un gendarme… la justice prononce un « non-lieu  » !

En  2014, le jeune homme recevait en pleine figure une grenade offensive, lors d’une manifestation, contre la construction du barrage de Sirvens ..Il mourait victime de la puissante déflagration de cette arme de guerre :l’OFF1, utilisée fréquemment à l’époque du ministre de l’Intérieur VALLS, du gouvernement HOLLANDE..L’enquête montrera que le gendarme avait agi froidement et avec prémé-ditation. Il appliquait…

Lire la suite